phone 04 92 87 46 10
icon
Le pôle jeunes

L’I.A.P. est une institution sociale entrant dans le champ d'application de la grande Loi sociale du 30 juin 1975 et de la Loi de modernisation du 2 Janvier 2002. II s'agit d'une institution sociale qui assure avec le concours d'équipes pluridisciplinaires l'accueil, l'hébergement, l'éducation, la formation et l'insertion sociale et professionnelle de mineurs et de jeunes majeurs en grande difficulté ou en danger.


icon
Le pôle Handicap

Il accompagne des adultes reconnus travailleurs handicapés ou en risque d’inaptitude en vue de leur réinsertion professionnelle. Le pôle accompagne des employeurs locaux publics ou privés dans la mise en œuvre de leur politique handicap.



icon
Nos formations

L'IAP propose des formations modulaires, adaptées aux compétences des jeunes, et à leurs possibilités d'apprentissage :

restaurant la Braise
La cafét'
La Mécanique
L'imprimerie
La Pâtisserie
La Découverte Professionnelle




ACTUALITÉS

  • L'école de la 2ème chance devrait ouvrir en décembre
  • L'école de la 2ème chance devrait ouvrir en décembre
    15/10/2019

    Institut Avenir Provence, à Manosque, est gestionnaire de cette structure destinée aux jeunes non-diplômés Elle portera le nom d'école mais rien n'y sera scolaire...

    Lire la suite
  • L'I.A.P a été retenu pour la création de l'école de la deuxième chance sur les Alpes de Haute Provence
  • L'I.A.P a été retenu pour la création de l'école de la deuxième chance sur les Alpes de Haute Provence
    19/09/2019

    L'École de la 2ᵉ Chance (E2C) offre une solution aux  jeunes  de 18 à 25 ans du Département qui sortent du système scolaire sans diplôme ni..

    Lire la suite
icon

Je suis arrivé à l'IAP le 13/10/16, j'ai d'abord été en chambre avec un jeune français ça a été une période difficile pour moi, car nous n'avons pas les même valeurs de culture. Il fumait dans notre chambre, il faisait beaucoup de bêtises la nuit.

J'ai pu rapidement avoir une chambre qu'ils appellent  semi autonomie, j'ai du commencer à entretenir et faire mes repas seul. Au bout de quelques mois j'ai pu avoir l'accès à la studette, puis en appartement extérieur que je partager avec deux autres camarades.

Pour l'obtention de mon passeport sa n'a pas été facile. Il y a beaucoup de document s à fournir et ce fut très compliqué et long. Une fois le passeport obtenu on a pu faire une demande de titre de séjour étudiant car j'étais en apprentissage. Ce fut encore un moment de stress et de patience car sa à durée longtemps.

Ce qui m'a permis de tenir c'est que j'avais un objectif, je pensais beaucoup a ma petite sœur, je ne voulais pas qu'elle puisse galérer comme moi. Le travail que les éducateurs ont fait pour moi à été très important, ils ont été des parents  tout au long de mon séjour à l'IAP. Malgré les difficultés pour eux aussi. Mama Caro me disait toujours ça va aller!!!

Si je dois donner conseil a un jeune de l'IAP, c'est d'avoir toujours un objectif, d'avoir des priorités mais surtout de faire confiance à l'équipe du foyer, de respecter et de se donner les moyens d'y arriver.

Aujourd'hui  je vis seul et grâce a mon passage à l'IAP je trouve que je m'en sort plutôt bien.

Je remercie toutes les personnes qui m'ont tendu la main et qui m'ont aidé à y arriver. L'IAP restera pour toujours ma deuxième famille car dans la vie il y a la famille de sang et la famille de cœur (IAP).

Rien est impossible il faut se donner les moyens.